Eliminée dès les 8es de finale de la CAN 2019 organisée à la maison, l’Egypte est entrée dans une période de profondes turbulences puisque le président de la Fédération (EFA), Hani Abou Rida, a limogé le staff technique et présenté sa démission suite à ce fiasco. Les membres du conseil d’administration de l’EFA ont également été priés de démissionner.

Le désordre est tel que la FIFA a jugé indispensable d’intervenir. Mardi, l’instance dirigeante du ballon rond a annoncé qu’elle va nommer un comité de normalisation à la tête de la Fédération égyptienne. L’organisme aura 3 missions principales : gérer les affaires courantes, réviser les statuts de l’EFA pour les mettre aux normes de la FIFA et organiser des élections avant la fin de son mandat, au plus tard le 31 juillet 2020.