CAN 2023 : l’Egypte et le Ghana se quittent sur un nul fou !

En quête de leur première victoire dans cette CAN 2023, l'Egypte et le Ghana se sont neutralisés (2-2) ce jeudi à Abidjan dans un match d'abord insipide puis devenu fou. Si Mohammed Kudus a inscrit un doublé pour les Black Stars, Mohamed Salah est quant à lui sorti sur blessure côté Pharaon. Les regrets seront ghanéens mais les deux sélections joueront leur destin lundi lors de la dernière journée.

La partie démarrait lentement, avec quasiment rien à se mettre sous la dent à la demi-heure de jeu, excepté un tir ghanéen, non cadré qui plus est, lors des quinze premières minutes. Il fallait attendre la 43e minute pour voir une tentative côté égyptien et signée Emam Ashour. Excentré à gauche, le milieu d’Al Ahly, aligné en meneur de jeu, tentait une frappe enroulée captée sans problème par Richard Ofori.

Double coup dur pour l’Égypte

Le match se décantait juste avant la pause, suite à un mauvais coup du sort pour les Égyptiens. En effet, les septuples champions d’Afrique perdaient sur blessure leur capitaine Mohamed Salah, remplacé sur-le-champ par l’ailier de Pyramids FC, Mostafa Fathi (45e+2). Dans la foulée, Mohammed Kudus, qui faisait lui son retour sur blessure après avoir manqué le match contre le Cap-Vert, logeait une lourde frappe dans le petit filet droit de Mohamed El-Shenawy, au milieu de quatre Pharaons, alors la tête sous l'eau (0-1, 45e+3).

Au retour des vestiaires, le joueur de West Ham déclenchait un nouveau missile consécutivement à un renvoi sur corner, mais cette fois, sa tentative déviée retombait au-dessus du but (50e). La réussite fuyait toujours autant les Pharaons, qui se voyaient invalider un but de Mohamed Abdelmonem pour une position de hors-jeu (51e). Cela n’empêchait pas Omar Marmoush de mettre l’arrière-garde adverse à rude contribution avec une frappe claquée en corner par Ofori (58e). L’avant-centre de l’Eintracht Francfort était finalement récompensé de son abnégation et égalisait suite à une mauvaise passe en retrait d’Inaki Williams. L’ancien de Wolfsburg s’en allait crocheter Ofori pour conclure dans le but vide (1-1, 69e).

Un résultat qui n’arrange personne

Sa joie ne fut que de courte durée, car deux minutes plus tard, Kudus décidément en feu, redonnait l’avantage aux Black Stars. Trouvé sur la droite par le latéral Denis Odoi, l’ex-pensionnaire de l’Ajax battait de nouveau El-Shenawy, très fébrile sur ce coup, d’un tir effleuré par Abdelmonem (1-2, 71e). Une joie éphémère aussi, puisque Mostafa Mohamed permettait aux Pharaons de revenir une seconde fois dans le match trois minutes plus tard, suite à un centre en retrait du rentrant Trézéguet, qui avait chipé la balle à Osman Bukari (2-2, 74e). Dans les arrêts de jeu, Ashour loupait la balle de match pour les Égyptiens en tirant dans les gants d’Ofori (90e+6).

Les deux équipes se quittent donc sur le point du nul. Un résultat qui n’arrange aucune d’entre elles, et qui les condamne à la victoire lors de la dernière journée. L’Égypte, deuxième provisoire avec deux points, affrontera lundi le Cap-Vert, leader avec une unité de plus mais un match en moins. Le Ghana, bon dernier avec un seul point au compteur, croisera lui le fer avec le Mozambique, troisième à égalité avec les Black Stars, mais avec une meilleure différence de buts.

Les compos d'Egypte-Ghana

CAN 2023 : l’Egypte et le Ghana se quittent sur un nul fou !
Prudence Ahanogbe