Opposée à l’Argentine, l’Espagne et l’Australie dans le groupe C des Jeux Olympiques de Tokyo (22 juillet-8 août), l’Egypte rêve de pouvoir compter sur sa star Mohamed Salah parmi les 3 jokers de plus de 23 ans qui sont autorisés. Mais la compétition ne se déroule pas sur des dates FIFA et rien n’oblige donc Liverpool à libérer son ailier. Après des mois d’échanges, la tendance est aujourd’hui très négative, comme l’a révélé mardi le président de la Fédération égyptienne (EFA), Ahmed Megahed, dans un entretien avec le média ONTime Sport.

«Je ne veux pas dire qu’il est impossible pour Salah de participer aux Jeux Olympiques, mais c’est difficile», a admis le dirigeant. «Salah a accepté de diriger l’équipe Olympique lors du dernier rassemblement de l’équipe égyptienne. (…) Nous avons contacté Liverpool pour permettre à Salah de rejoindre l’équipe Olympique, et ils ont dit qu’ils attendaient l’approbation du staff technique, mais finalement Liverpool a refusé la demande car ils ne veulent pas perdre le joueur en début de saison ainsi qu’en janvier prochain avec la CAN.»

Un ultime espoir existe malgré tout en raison de la volonté de fer de Salah, qui va tenter de négocier une dernière fois avec son employeur. «Nous avons de nouveau parlé avec Salah, et il nous a dit qu’il ferait une nouvelle tentative avec le staff technique de son équipe, pour résoudre le problème, et dans les deux prochains jours, il trouvera un moyen», a relayé Megahed. Au vu des réticences générales des clubs européens à lâcher leurs joueurs pour cette compétition, les Pharaons auront besoin d’un miracle…