Amical : la Tunisie frappe fort en Egypte

Après leurs victoires respectives la semaine dernière contre l’Éthiopie (1-0) et le Botswana (3-0), dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2023, l’Égypte et la Tunisie se retrouvaient ce mardi pour un match amical au Stade du 30 juin au Caire. Pour leur deuxième confrontation en deux ans, ce sont les Aigles de Crathage qui ont eu le dernier mot en s’imposant (1-3).

Laissé au repos vendredi passé face aux Antilopes, Mohamed Salah faisait son retour dans le 4-3-3 de Rui Vitória. Très vite, l’ailier gauche de Liverpool assidûment courtisé cet été par l’Arabie saoudite, allait déchanter avec les Pharaons. En effet, après une bonne entame, la formation tunisienne, remodelée en 3-4-3 (par rapport à son 4-5-1 du jeudi dernier), et résolument portée vers l’attaque, trouvait la faille coup sur coup… en cinq minutes. D’abord, le milieu relayeur Aissa Laïdouni battait le gardien d’une belle frappe pleine lucarne depuis l’entrée de la surface, sur une remise de Ben Romdhane (0-1, 3e). Puis, Hamdi Fathi poussait dans ses propres buts un ballon dévié par son coéquipier en défense, suite à un centre fort devant le but par Wajdi Kechrida (0-2, 8e).

Kamal n’a pas suffi, la Tunisie au mérite

Les Pharaons ne laissaient pas la place au doute et trouvaient moins d’une dizaine de minutes plus tard le poteau sur un coup franc direct d’Omar Marmoush (15e). Ils butaient ensuite l’un après l’autre sur le gardien Aymen Dahmen, auteur de deux parades décisives dans sa surface (32e, 34e). La réduction du score intervenait dans la foulée grâce à Kamal qui envoyait notamment un missile dans le petit filet d’Abou Gabal après un renvoi de la défense des Aigles sur corner (1-2, 34e).

Échaudés par la montée en régime de leurs adversaires, les Tunisiens démarraient la seconde période en mode gestion, en s’adonnant à des séquences moyennes de passes, puis en laissant le ballon aux Égyptiens et défendant en avançant. Par la suite, ils exploitaient les opportunités de contre et poussaient les Pharaons à la faute, à l’image d’Ahmed Ramadan qui écopait d’un carton rouge très orangé après un tacle sur son vis-à-vis qui filait droit au but (69e). En face, la bande à Salah manquait de solutions jusqu’à en perdre même son sang-froid. Le nouvel entrant Ibrahim Adel était ainsi averti pour une faute de frustration sur son adversaire (86e). Les Pharaons finissaient par encaisser un nouveau but au bout du temps additionnel par l'ancien Lyonnais Rafia (1-3, 90e+7).

À l’arrivée, l’Égypte s’incline pour la seconde fois de suite en deux ans devant la Tunisie. En décembre 2021, les Pharaons avaient en effet perdu d’une courte tête (1-0) face à leurs adversaires du soir. C’était à l’occasion de la Coupe Arabe.

Les compos d'Egypte-Tunisie Compo Tunisie

Amical : la Tunisie frappe fort en Egypte
Prudence Ahanogbe