Nico Williams

Alors que son frère Inaki Williams vient de changer de nationalité sportive en délaissant l’Espagne pour rejoindre le Ghana avant la Coupe du monde 2022, l’ailier de l'Athletic Bilbao, Nico Williams (20 ans), vient d’effectuer le chemin inverse en fêtant ses deux premières capes avec la Roja. Pas de quoi décourager le président de la Fédération ghanéenne de football (GFA), Edwin Simeon-Okraku, qui a déclaré dimanche «Nico va revenir à la maison» auprès du média espagnol Deia.

Mais le jeune talent a visiblement d’autres plans. Encensé après son entrée en jeu mardi face au Portugal (1-0) en Ligue des Nations, Nico Williams a douché les espoirs des Black Stars. «Peu à peu, je grandis en tant que joueur et en tant que personne. Le coach (Luis Enrique, ndlr) m'a dit d'être courageux, que je joue le un contre un. Le Mondial ? Le coach décidera», a glissé le Basque, qui ne jure donc que par l’Espagne…