Espérance Tunis : du huis clos jusqu’en fin de saison

Jeudi, malgré la victoire dans le Clasico face à l’Etoile du Sahel (3-2), les supporters de l’Espérance Tunis se sont rendus coupables de graves débordements, vandalisant le stade de Radès et blessant 38 policiers. A la suite de ces violences, la Ligue Nationale de Football Professionnel tunisienne a annoncé vendredi que les Sang et Or devront jouer leurs trois prochains matchs à domicile à huis clos, contre le Stade Tunisien (J21), l’ES Métlaoui (J23) et la Jeunesse Sportive Kairouanaise (J26).

Autrement dit, cette sanction prive l’EST de son public jusqu’à la fin de la saison. Cette sentence s’accompagne d'une obligation de réparer les dégâts occasionnés par les supporters.

 Sur le même sujet : 5 buts, 3 rouges et des violences dans le Clasico

Espérance Tunis : du huis clos jusqu’en fin de saison
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.