Technicien de renom, Faouzi Benzarti est aussi un citoyen engagé, comme il l’a prouvé vendredi soir à l’issue de la victoire de son équipe, l’Etoile du Sahel, contre le Stade Malien (1-0), au stade Olympique de Sousse, non loin de l’hôtel Riu Imperial Marhaba, où un terrible attentat a eu lieu quelques heures plus tôt. « Toute ma concentration était prise aujourd’hui (vendredi, ndlr) par l’acte terroriste de ce matin survenu à Sousse, pas très loin du stade Olympique. C’est quelque chose de terrible, d’incompréhensible« , déplore le Tunisien sur le site de la CAF. « A l’Etoile, j’insiste sur les valeurs d’éducation, de tolérance et de modernité. Nous avons un devoir d’éducateurs avant celui de sportifs. Pour échapper à l’extrémisme, nous devons éduquer nos jeunes sur des bases solides et saines.«