Etoile du Sahel : La Ligue se déchire autour du cas Akaichi

L’affaire Ahmed Akaichi n’en finit pas de connaître des rebondissements. Suspendu quatre mois l’été dernier pour avoir quitté l’Espérance de Tunis sans racheter sa dernière année de contrat, l’international tunisien de l'Etoile du Sahel a récemment été autorisé à rejouer par la Fédération. Il a disputé deux matches face au Club Africain et au CS Sfaxien qui ont tous deux déposé un recours au motif qu'il n'a pas réglé l'intégralité des sommes dues à l'EST. Mardi, la Ligue Nationale de Football Professionnel (LNFP) examinait le premier des deux recours et ses membres ne sont pas parvenus à se mettre d’accord.

Les membres de la LNFP ont montré aujourd'hui au grand jour leur incapacité à prendre des décisions sans prendre en considération les clubs qu'ils représentent. Dans un conflit qui a opposé le Club Africain à l'Etoile du Sahel, il a été ainsi impossible de trouver une solution qui fâcherait l'une ou l'autre formation, à cause certainement du poids de représentation des deux clubs.
Certains diront que l'issue aurait été totalement différente s'il y avait dans la balance un des grands clubs et un autre plus petit
“, dénonce Kawarji.com. Les membres de la LNFP doivent se réunir ce mercredi pour statuer à nouveau sur le dossier.

Etoile du Sahel : La Ligue se déchire autour du cas Akaichi
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.