Vincent Aboubakar a du mal à s’imposer dans les rangs du FC Porto. Avec seulement trois titularisations toutes compétitions confondues depuis le début de la saison (4 buts), le Camerounais connaît des débuts difficiles avec les Dragons. D’autant plus que la CAN 2015 ne lui a pas offert le bol d’air escompté. Mais pas question pour lui de baisser les bras. « Porto est une équipe avec énormément de concurrence. Quand un joueur a l’opportunité d’entrer sur le terrain, il ne pense qu’à prouver qu’il peut jouer plus régulièrement« , explique-t-il à Record. « Nous travaillons tous avec de l’envie de nous améliorer tous les jours. L’entraîneur est exigeant avec tout le monde. Il veut nous voir travailler dur tous les jours« , souligne-t-il, avec l’espoir sans doute d’avoir l’occasion de se montrer mercredi en huitième de finale de Ligue des champions sur la pelouse du FC Bâle.