Une grande première pour la FIFA et le Burundi. Ce vendredi, Lydia Nsekera est entrée dans l’histoire de l’instance en devenant la première femme élue au sein du comité exécutif de la FIFA. Son élection s’est déroulé au cours du Congrès que tient la FIFA à l’Île Maurice. La présidente de la Fédération burundaise obtient ainsi un mandat de 4 ans, tandis que deux autres femmes en lice, Moya Dodd et Sonia Bien-Aime, sont cooptées pour un an.

Sur le sujet : FIFA-Nsekera : « Préserver le football féminin des dérives »