Football : le Ballon d’Or africain pour Eto’o ou Drogba ?

La Confédération africaine de football va décerner le trophée du joueur africain de l'année jeudi à Accra, au Ghana, pour lequel trois joueurs sont aux prises : Samuel Eto'o, Didier Drogba et Michaël Essien. S'il semble très peu probable que le Ghanéen soit récompensé cette année, le résultat risque d'être très serré entre le Camerounais et l'Ivoirien.


Comme l'année dernière, Samuel Eto'o et Didier Drogba vont se disputer le Ballon d'Or africain, qui sera attribué jeudi 1er mars à Accra, la capitale du Ghana, par la Confédération africaine de football. L'an passé, deux points séparaient seulement le Camerounais de l’Ivoirien et cette année encore, le scrutin organisé au Ghana pour la première fois, devrait être serré.

Le buteur de Barcelone espère être nommé pour la quatrième année d'affilée footballeur africain de l'année, ce qui constituerait un record au palmarès du trophée. Il espère remporter la plus prestigieuse récompense individuelle du continent, devant l'attaquant ivoirien de Chelsea, Didier Drogba, et son coéquipier, le milieu de terrain ghanéen, Michael Essien.

Samuel Eto'o, qui a effectué dimanche son retour comme titulaire contre l'Athletic Bilbao après quatre mois d'absence en raison d'une blessure à un genou, semble en avoir fini avec ses soucis et les polémiques. Après son but et sa passe décisive face à l'équipe basque, le Lion indomptable espère donc dépasser le Ghanéen Abedi Pelé qui a glané trois trophées consécutifs, lors de ses années passées à l'Olympique de Marseille (le Libérien George Weah a aussi été sacré à trois reprises mais pas d'affilée).

Six autres récompenses

Eto'o a joué un rôle clé dans la victoire de Barcelone en Ligue des champions et en Liga, et ses cinq buts lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2006, ont fait de lui le meilleur buteur de la compétition en Egypte.

De son côté, Didier Drogba, qui vient de signer un doublé en finale de la Coupe de la Ligue avec Chelsea, a grandement aidé la Côte d'Ivoire à se hisser jusqu'en finale de la CAN-2006, perdue aux penalties, et a également participé à la Coupe du monde, contrairement à Eto'o.

Essien, troisième l'an passé, ne devrait pas connaître un autre destin malgré son beau parcours en Coupe du monde (8e de finale perdu contre le Brésil) et son statut de titulaire indiscutable chez les Blues.

La CAF attribuera six autres récompenses. Celle du meilleur club de l'année ne devrait pas échapper aux Egyptiens d'Al-Alhy, qui ont réussi à conserver leur titre de Champion d'Afrique, ce que deux autres équipes avaient seulement réussi à faire.
Le comité de sélection propose une liste aux sélectionneurs nationaux qui votent.
La CAF a été critiquée par les médias qui lui reprochent notamment de ne pas publier le détail des votes.

Avatar photo
Alexandre Lemarié