Forfait pour la CAN, Diafra Sakho rejoue (déjà) et marque

Annoncé forfait pour la CAN 2015 et éloigné des terrains pour quatre à six semaines, Diafra Sakho a déjà retrouver le chemin de la compétition… et du but.


C'est une nouvelle qui faire forcément faire couler beaucoup d'encre du côté du Sénégal. Actuellement engagés dans la phase de groupes de la CAN 2015, les Lions de la Teranga avaient dû se résoudre à composer sans Diafra Sakho. Initialement retenu dans la pré-sélection d'Alain Giresse, l'attaquant de West Ham avait dû déclarer forfait en raison de douleurs dorsales et son absence annoncée était au minimum de quatre semaines (pouvant aller jusqu'à six semaines).

Mais, alors que la sélection sénégalaise prépare son dernier match du groupe C face à l'Algérie, l'ancien joueur de West Ham, officiellement victime d'une hernie, a fait son retour à la compétition ce dimanche en Cup face à Bristol City. Ironie du sort, c'est même lui qui a offert le but de la qualification aux siens (1-0).

Un retour plus tôt que prévu – beaucoup plus tôt- qui va faire parler dans les rangs des supporters sénégalais, la situation entre la Fédération et le club londonien étant tendue depuis le mois de novembre et une première blessure de Sakho contractée en sélection. De son côté, Sam Allardyce, le manager de West Ham, ne s'était pas caché qu'il n'était pas enclin à devoir faire son attaquant. Attitude condamnée par le président de la Fédération sénégalaise.

Manifestement, West Ham nous a manqué de respect en attendant au dernier moment (mardi 6 janvier, soit le veille du délai pour rendre les listes de 23 à la CAF, ndlr) pour nous signifier l’indisponibilité de Sakho pour six semaines et même son incapacité à voyager par avion pour venir rejoindre l’équipe nationale“, déplorait alors Augustin Senghor en dénonçant “une volonté manifeste de le soustraire de l’équipe du Sénégal devant prendre part à la CAN 2015.” Autant dire qu'avec ce “retour express”, le feuilleton n'est sans doute pas terminé.

Avatar photo
Mansour Loum