Le football ghanéen est en deuil. Âgé de seulement 40 ans, l’ancien international Junior Agogo (27 sélections, 12 buts) s’est éteint ce jeudi. Pas parvenu à s’imposer durablement en sélection, l’attaquant avait tout de même joué un rôle important dans la 3e place décrochée par les Black Stars à la CAN 2008 à domicile (3 buts), ainsi que dans les éliminatoires du Mondial 2010 (4 buts). Il n’avait en revanche pas été retenu pour la phase finale de la compétition, cruellement achevée en quart de finale pour le Ghana.

En club, le natif d’Accra aura connu une carrière des plus agitées en fréquentant une quinzaine de formations qui l’ont mené en Angleterre (Sheffield Wednesday, QPR et Nottingham Forest notamment), aux Etats-Unis, puis au Zamalek (Egypte), à l’Apollon Limassol (Chypre) et en Ecosse (Hibernian) en fin de carrière.

Retraité des terrains en 2012, le Ghanéen avait été victime d’un AVC en 2015. Pour l’heure, les circonstances de son décès n’ont pas été précisées.