Fraîchement exclu du groupe ghanéen ce jeudi par le sélectionneur James Kwesi Appiah, en compagnie de Sulley Muntari, Kevin Prince Boateng n’a pas tardé à apporter sa version des faits sur ce qui lui vaut sa mise à l’écart. Alors qu’il s’apprêtait à quitter le rassemblement, le joueur de Schalke a confié à Sport Bild : « Hier, il y a eu un incident lors de l’entraînement. Sulley et moi avons plaisanté après d’un duel. J’ai dit qu’il avait touché le ballon avec la main. Il a nié, j’ai ri et j’ai dit : « Eh tu es l’arbitre ou quoi ? » On a rigolé. Puis l’entraîneur a cassé l’ambiance. Il nous a demandé pourquoi on riait. On lui a dit que tout allait bien, et il nous a renvoyés aux vestiaires. Après l’entraînement, je suis allé demander au coach s’il avait une minute pour moi. Je lui ai demandé ce qu’il avait contre moi. Puis il a commencé à me crier dessus et à m’insulter. Il a utilisé des mots comme ‘Va te faire foutre’. Ce matin, j’apprends que je suis suspendu. Je l’accepte mais que personne ne pense que j’ai insulté l’entraîneur.«