Ghana : Gyan cartonne les U23 après l’élimination à la CAN !

La légende des Black Stars sort la sulfateuse ! Asamoah Gyan, 109 sélections et 51 buts au compteur avec l'équipe nationale du Ghana, n'a que peu goûté à l'élimination des U23 dès la phase de groupes de la CAN de la catégorie qui se dispute actuellement au Maroc. Et il l'a fait savoir, non sans véhémence.

Les Black Meteors le savent : ils n'ont pas répondu aux attentes lors de cette CAN U23. Alors qu'ils avaient bien démarré le tournoi devant le Congo (3-2), ils se sont ensuite liquéfiés face au Maroc (5-1) avant de faire un match nul synonyme d'élimination contre la Guinée (1-1), vendredi. Un bilan forcément très insuffisant pour une nation qui faisait partie des favoris. Sur le réseau social Twitter, l'ancien buteur de 37 ans, qui a récemment annoncé sa retraite, n'a pas hésité à découper les troupes d'Ibrahim Tanko : « Ce que j'ai vu dans cette équipe de Black Meteors, c'est que certains joueurs pensent qu'ils sont plus grands que toute l'équipe. Le football moderne ne concerne pas seulement ce que vous faites avec le ballon. Il s'agit de ce que vous faites sans le ballon. Je vois des joueurs penser qu'ils peuvent jouer seuls. Il est temps de se réveiller et de défendre quand on perd le ballon. » 

Le Ghana n'ira pas aux JO

En étant incapable de s'imposer face à la Guinée, les Black Metors ont non seulement été éliminés de la CAN U23, mais ils ont également dit adieu aux Jeux Olympiques, qu'ils avaient loupé de justesse en 2019 en finissant 4èmes. En effet, seules les trois premières équipes du tournoi auront la chance d'y participer. Mardi prochain, l'Egypte et la Guinée s'affronteront pour une place en finale, quelques heures avant le duel entre le Maroc, pays hôte, et le Mali. Les deux équipes vainqueur de leur demi-finale de cette CAN iront aux JO de Paris en 2024, tandis que la “finale des perdants” permettra de savoir qui décrochera le troisième ticket pour Paris.

Ghana : Gyan cartonne les U23 après l’élimination à la CAN !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.