Voilà le football ghanéen en pleine tempête… Mercredi, au terme d’une longue enquête, le journaliste Anas Aremeyaw Anas a diffusé une vidéo qui dévoile un système de corruption qui gangrène le football ghanéen. Dans le document, le président de la Fédération ghanéenne de football (FA Ghana), Kwesi Nyantakyi, se fait notamment prendre en flagrant délit en train de réclamer 11 millions de dollars à des investisseurs pour les mettre en contact avec des membres du gouvernement. On voit aussi des arbitres en train d’accepter des pots-de-vin pour truquer des matchs du championnat.

Face à ce scandale, le gouvernement ghanéen a réagi jeudi soir en annonçant qu’il va dissoudre la Fédération, en raison de « la nature massive de la corruption présumée » dixit le ministre de l’Information, Mustapha Abdul-Hamid. Les officiels impliqués vont faire l’objet de poursuites et un comité provisoire va être mis en place. Ces décisions s’imposaient sans doute après ce scandale mais elles risquent de ne pas forcément être du goût de la FIFA qui pourrait y voir une ingérence gouvernementale et décider de sanctionner le Ghana. Les prochaines semaines s’annoncent tendues…