Parvenu à qualifier le Kenya pour la CAN 15 ans après sa dernière participation, l’entraîneur français Sébastien Migné avait quitté les Harambee Stars à l’issue de l’élimination en phase de groupes de la CAN 2019. Mais l’ancien adjoint de Claude Le Roy ne sera pas resté longtemps inactif.

Ce jeudi, le technicien de 46 ans a annoncé sa nomination comme sélectionneur de la Guinée Equatoriale. Il succède à l’Espagnol Dani Guindos, que la presse ibère avait qualifié de «plus jeune sélectionneur monde» (35 ans) et qui ne sera resté en poste que quelques semaines.

Cette nomination met aussi fin à la rumeur Clarence Seedorf, libre depuis son départ du Cameroun, dont le nom circulait à tort ou à raison ces derniers jours. Migné entrera dans le vif du sujet dès la semaine prochaine avec les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2021 contre la Tanzanie et la Tunisie.