CAN 2023 : Bayo qualifie la Guinée à la 98e minute !

Longtemps tenue en échec par la Guinée Equatoriale, en infériorité numérique mais qui a eu l'occasion de prendre les devants sur penalty à la 68e minute, la Guinée a arraché sa qualification pour les quarts de finale de la CAN 2023 à la 98e minute ce dimanche à Abidjan (1-0). Après deux éliminations consécutives à ce niveau, Mohamed Bayo permet au Syli National de renouer avec les quarts !

La Guinée prenait à la gorge son adversaire avec le premier tir du match signé Mohamed Bayo après seulement deux minutes de jeu. Servi sur la droite à la limite du hors-jeu, l’avant-centre havrais tirait à côté du premier poteau (3e). La possession s’inversait promptement en faveur des Équato-Guinéens dont la première frappe, sur coup franc notamment, était expédiée dans le mur (18e). Il s’agissait des deux seules situations de la demi-heure de jeu, symboliques des intentions minimalistes des deux formations. Les consignes du sélectionneur guinéen Kaba Diawara à la pause fraicheur étaient on ne peut plus clair : rester en place derrière pour piquer en contre. Avec effet immédiat, puisque le Syli National partait en contre-attaque à la 43e, mais Aguibou Camara tergiversait à gauche et était repris par la défense du Nzalang Nacional.

Le deuxième acte était d’un tout autre acabit. Les deux formations se livrant un petit peu plus. À commencer par Emilio Nsue pour la Guinée équatoriale. L’attaquant combinait dans la surface adverse avec un coéquipier avant un enchainement contrôle de la poitrine plus demi-volée passant au-dessus de la transversale (47e). Morgan Guilavogui lui répondait par une frappe enlevée au-dessus à la suite d’une passe en profondeur sur la droite (50e). Trois minutes plus tard, la Guinée croyait réaliser le bon coup en ouvrant le score, mais le but de la tête de Mory Konaté à la retombée d’un coup franc botté de la gauche était invalidé après intervention de la VAR (53e).

Nsue se loupe, une première pour la Guinée

La Guinée équatoriale l’avait échappé belle mais voyait rouge quasiment dans la foulée avec l’expulsion de Federico Bikoro, coupable d’une intervention dans l’abdomen de Bayo (55e). Elle bénéficiait quand même d’un heureux coup du sort en bénéficiant d’un penalty accordé après recours à la VAR pour un tacle de Sekou Sylla sur le sulfureux Iban Edu dans la surface. Néanmoins, Emilio Nsue, meilleur buteur de cette CAN, qui avait parfaitement pris Ibrahima Koné à contre-pied, voyait son tir repoussé par le poteau (69e).

La Guinée jouait alors son va-tout en fin de match et finissait par être récompensée par le but de la victoire de Bayo au bout du bout du temps additionnel. En effet, alors que Serhou Guirassy voyait sa reprise de la tête claquée au-dessus par le gardien quelques minutes plus tôt (82e), Bayo ne se ratait pas lui et expédiait son coup de boule au fond des filets à la retombée d’un centre de la droite signé Ibrahim Diakité (0-1, 90e+8).

La Guinée assommait son adversaire au buzzer et décrochait ainsi la première victoire de son histoire dans un match à élimination directe de la CAN, synonyme de qualification en quarts de finale. De son côté, la Guinée équatoriale, et plus particulièrement Nsue, rumineront longtemps ce penalty raté.

Les compos de Guinée Equatoriale-Guinée

CAN 2023 : Bayo qualifie la Guinée à la 98e minute !
Prudence Ahanogbe