Entré en jeu contre la Mauritanie lors du match éliminatoire de la CAN 2015, l’attaquant mauricien Kersley Appou est devenu le plus vieux joueur africain à prendre part à un match international. A 44 ans, il détrône le Camerounais Roger Milla.


Il n’y a pas d’âge pour jouer au football. Si l’Ile Maurice s’est inclinée samedi face à la Mauritanie (0-1) lors du 1er tour aller des éliminatoires de la CAN 2015, l’équipe elle a vu Kersley Appou devenir le plus vieux joueur africain à avoir disputé une rencontre internationale officielle.

A 44 ans, l’attaquant de Pamplemousses S.C est entré en jeu face aux Mourabitounes et a ainsi battu le record que détenait jusque là un certain Roger Milla. Le Camerounais avait disputé son dernier match avec les Lions Indomptables lors du Mondial 1994 aux États-Unis à l’âge de 42 ans.

Auteur de 10 buts en 24 sélections seulement avec l’Ile Maurice, Kersley Appou a été rappelé en sélection nationale après sept ans d’absence. Il a joué pour le Roche-Bois Boy Scout et la Fire-Brigade dans les années 90.

Au niveau mondial, le record de longévité en sélection pour un joueur de champ reste la propriété de MacDonald Taylor des îles Vierges des États-Unis. Il avait 46 ans et 180 jours lors de la rencontre face à l’équipe de Saint-Christophe-et-Niévès. Une rencontre disputée le 31 mars 2004.