La douche froide pour l’Espérance Tunis… Bien partis après leur match nul ramené d’Egypte (2-2) la semaine dernière à l’aller, les Sang et Or se sont inclinés 2-1 à domicile à Radès face à Al Ahly samedi en quart de finale retour de la Ligue des champions. Un résultat qui entérine leur élimination. Tout avait pourtant bien commencé pour les Tunisiens qui étaient récompensés de leur premier acte maîtrisé par un but sur penalty de Khenissi qui se faisait justice lui-même avant la mi-temps (1-0, 40e).

Et pourtant, le scénario a viré au cauchemar après la pause. Si bon à l’aller, le gardien Ben Cherifia s’est troué sur un centre, laissant toute la latitude à l’international tunisien Ali Maaloul pour égaliser au second poteau (1-1, 50e). L’Aigle de Carthage a ensuite fait très mal au club de son pays en centrant pour Junior Ajayi, esseulé, qui reprenait victorieusement de la tête en pleine surface (1-2, 62e). Cueillis à froid et déstabilisés, les hommes de Faouzi Benzarti ne s’en sont pas remis. Le club cairote leur refait donc le coup de la finale de l’édition 2012 en brisant leur rêve au retour à Radès malgré un nul encourageant à l’aller…

 Les compositions de départ :

ES Tunis : Ben Cherifia – Mbarki, C. Dhaoudi, Machani, Chammam – Kom, Coulibaly – Chaalali, Badri, Bguir – Khenissi.

Al-Ahly : Ekramy – Fathi, Najib, Rabia, A.Maaloul – Achour, Souliya – A.Saïd, Soliman, Zakaria – Azaro.