LDC : samedi cauchemar pour l’Egypte, le WAC se relance, l’Espérance freinée dans le Clasico

Les cinq derniers matchs comptant pour la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions africaine étaient au programme ce samedi.  Le coup de tonnerre est venu du groupe A, où Al Ahly, double tenant du titre, s’est incliné sur le fil à domicile contre les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns (0-1) ! Morena (85e) a inscrit le seul but de la partie contre des Egyptiens qui ont poussé sans parvenir à égaliser durant les 6 minutes de temps additionnel. Avec une 3e place et un petit point, le bilan n’est pas reluisant à mi-parcours pour les tenants du titre, qui disposent toutefois d’un match en retard à disputer contre les Soudanais d’El Merriekh, 2e avec 3 points d’avance.

Sale journée pour les Egyptiens décidément puisque, dans le groupe D, le Zamalek s’est également incliné au Maroc sur le terrain du Wydad Casablanca (3-1). Zizo a pourtant ouvert le score après seulement 3 minutes, mais El Moutaraji (27e), Farhane (37e) et Jabrane (88e) ont permis au WAC de renverser la vapeur, de se relancer après sa défaite de la dernière journée et de rester au contact de Petro Atletico, leader avec un point d’avance suite à sa victoire contre Sagrada Esperança (1-0) dans un choc 100% angolais. 3e avec 4 points de retard sur le WAC, le Zamalek peut commencer à se faire du souci…

Dans la poule C enfin, l’Espérance Tunis a lâché ses premiers points en faisant match nul à domicile contre l’Etoile du Sahel (0-0) dans le Clasico tunisien. Conséquence : l’EST est rejointe en tête du groupe par les Algériens du CR Bélouizdad qui ont arraché leur premier succès en s’imposant au Botswana contre Jwaneng Galaxy Football Club (2-1) grâce à un doublé de Khayreddine Merzougui (77e, 90e+3). Le duo de tête possède deux points d’avance sur l’ESS, auteur de 3 matchs nuls.

LDC : samedi cauchemar pour l’Egypte, le WAC se relance, l’Espérance freinée dans le Clasico
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.