Battu 2-1 à l’aller, Al Ahly a réalisé un feu d’artifice pour renverser la vapeur 6-2 ce dimanche en Egypte face à l’Etoile du Sahel en demi-finale retour de la Ligue des champions. L’octuple vainqueur de la compétition rejoint le Wydad Casablanca en finale.


Absent de la finale de la Ligue des champions depuis son 8e sacre record en 2013, Al Ahly sera bien au rendez-vous de l’édition 2017 ! Battu 2-1 en Tunisie à l’aller, le géant cairote a renversé la vapeur 6-2 face à l’Etoile du Sahel ce dimanche à Borg El Arab en demi-finale retour de la compétition. Les Egyptiens disputeront la couronne au Wydad Casablanca avec la manche aller dès le week-end prochain.

Sans repères dès le coup d’envoi, l’ESS a plié dès la 2e minute sur un but du Tunisien Ali Maaloul sur un coup-franc qui surprenait un Mathlouthi coupable. Le Marocain Walid Azaro a ensuite plié l’affaire en signant un triplé de près (23e, 40e, 49e) avec notamment deux buts de la tête sur des centres de Zakaria et de ce diable de Maaloul !

Rami Bédoui a redonné un semblant d’espoir dans la foulée (51e) à 4-1 mais le but contre son camp gag d’Hamdi Nagguez a remis les hommes d’Hubert Velud la tête sous l’eau (57e), avant que Rami Rabiaa enfonce le clou (63e). La réduction du score d’Iheb Msakni sur une frappe sèche restera anecdotique (90e) pour des Etoilés qui tombent de très haut… Avec une défense aux abonnés absents, les Tunisiens ne pouvaient pas espérer mieux ce soir…

 Les compos de départ :

Al-Ahly : Ekramy – Hany, Saad, Naguib, Maaloul – Rabia, El Sulaya – Zakaria, S.Gomaa, Ajayi – Azaro

ES Sahel : Mathlouthi – Abderrazak, Bedoui, Boughattas, Nagguez – Ben Amor, Trabelsi, Brigui, Lahmar, Bangoura – D.Acosta