Noussair Mazraoui, Bayern

Plusieurs joueurs africains se sont illustrés lors des matchs de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions mardi, généralement de manière positive.

  • Liverpool 2-1 Ajax

Auteur de l’ouverture du score d’un bel enchaînement dans la surface, l’Egyptien Mohamed Salah a lancé Liverpool et inscrit le 15e but de sa carrière à Anfield en coupe d’Europe, ce qui lui a permis de dépasser le record de Steven Gerrard (14 buts). Mais le Ghanéen Mohammed Kudus a permis à l’Ajax d’égaliser d’une frappe en pivot surpuissante rentrée avec l’aide de la barre qui restera dans les mémoires. A la 89e minute, le défenseur central camerounais Joël Matip a finalement arraché la victoire pour les Reds de la tête sur corner ! Les premiers points pour les Anglais dans cette campagne européenne !

  • Leverkusen 2-0 Atletico Madrid

Edmond Tapsoba a eu chaud ! En première mi-temps, le défenseur central burkinabè a dévié un ballon de la main de manière assez nette dans sa surface. Alors que le penalty semblait assez évident, ni l’arbitre ni la VAR n’ont bronché et son équipe l’a emporté sur deux contres éclairs inscrits en fin de partie.

  • Porto 0-4 Bruges

Le Ghanéen Kamal Sowah a participé au festival de son équipe a inscrit le but du 2-0 d’une frappe parfaitement exécutée et les Belges ont créé la sensation en corrigeant des Portugais pourtant favoris au coup d’envoi. Les voilà leaders du groupe B après deux journées.

  • Bayern Munich 2-0 FC Barcelone

On attendait le Sénégalais Sadio Mané, une nouvelle fois en retrait, mais c’est finalement Noussair Mazraoui qui s’est illustré. Entré à la 20e minute à la place de Benjamin Pavard, blessé, le latéral droit marocain a fourni un gros match, à l’image de ce tacle dans les jambes de Robert Lewandowski pour lui enlever une balle de but juste avant la pause. Il initie aussi le 2e but.

  • OM 0-1 Francfort

Longtemps solide, le défenseur central ivoirien de l’OM Eric Bailly perd finalement la balle qui aboutit au but adverse. Puis il doit céder sa place sur blessure en seconde période. Alors que le Congolais Chancel Mbemba était quant à lui suspendu, l’ailier marocain Amine Harit a effectué une entrée remarquée et mis le feu dans la défense adverse durant le temps fort marseillais.