Le week-end des Africains d’Europe – 26

Ce week-end, pour trouver des Africains en forme, il fallait avant tout se tourner vers la Premier League, où les Sénégalais ont sonné leur réveil, inscrivant quatre buts. Si Dame N’Doye a dignement fêté ses 30 ans, Pape Souaré et Crystal Palace ont été moins à la fête. En Belgique, Neeskens Kebano s’est offert un doublé.


Victor Moses et Mame Biram Diouf (Stoke City) : Pour s’imposer sur le terrain d’Aston Villa (1-2), les Potters s’en sont remis à leur duo de buteurs africains. Mame Biram Diouf a d’abord égalisé et trouvé le chemin des filets pour la première fois depuis son retour de la CAN. Le Nigérian Victor Moses a ensuite obtenu et transformé un penalty à la 93e ! Stoke est tranquille dixième de Premier League.

Neeskens Kebano (Charleroi) : Après son penalty raté la semaine précédente, le Congolais s’est bien ressaisi. Contre Ostende (3-1), il a ouvert le score de la tête et clos le score à la 91e en convertissant cette fois son penalty face au Gabonais Didier Ovono. A signaler la belle prestation de l’ailier zimbabwéen Knowledge Musona, qui a réduit le score pour Ostende.

Dame N’Doye (Hull City) : La Premier League peut regretter d’avoir attendu si longtemps avant d’aller chercher le Sénégalais. Samedi, le jour de ses 30 ans, il a offert les trois points aux Tigers contre QPR (2-1) de la tête à la 89e . Il y a dix jours, pour sa première titularisation, il avait marqué et réalisé une passe décisive. Déjà indispensable.

Wahbi Khazri (Bordeaux) : Depuis son retour de la CAN, le Tunisien est déchaîné : avec deux buts et une passe décisive, il est impliqué sur 100% des derniers buts des Girondins. Samedi, l’ancien Bastiais a converti un penalty généreux et permis à Bordeaux de sauver l’essentiel (un point) contre Rennes (1-1).

Cheikhou Kouyaté et Diafra Sakho (West Ham) : Les Hammers peuvent compter sur leurs Sénégalais. Après l’ouverture du score de la tête de Kouyaté et le premier but de Sakho en Premier League depuis le jour de l’An, West Ham pensait tenir la victoire contre Tottenham. Mais les Spurs ont recollé au score en fin de match en raison notamment à un penalty évitable concédé par Alex Song au bout du temps additionnel (96e).

Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) : Comme par hasard, quand le Gabonais va bien, Dortmund va bien aussi. L’attaquant a fait preuve d’adresse pour ouvrir le score contre Stuttgart (3-2) et inscrire son quatrième but en trois matches. Le BvB enchaîne trois victoires pour la première fois de la saison et prend un peu d’air sur la zone rouge.

Giovanni Sio et Floyd Ayité (Bastia) : On prend les mêmes et on recommence. Déjà buteur la semaine passée à Nantes (0-2), le duo a remis ça contre Lille (2-1) samedi, et dans le même ordre : l’Ivoirien a marqué le premier puis le Togolais a encore doublé la mise d’une belle frappe à l’entrée de la surface. L’ouverture du score de Ryan Mendes n’aura pas pesé bien lourd dans la balance.

Pape Souaré (Crystal Palace) : Contre Arsenal (1-2), le Sénégalais a plombé les siens dès les premières minutes en se rendant coupable d’une double-erreur : contrôle raté puis penalty provoqué devant Danny Welbeck. Les Eagles ne parviendront pas à rattraper les Gunners malgré une réduction du score en fin de match. Souaré a pourtant employé les grands moyens pour stopper Alexis Sanchez. Sans succès. L’ancien Lillois a préféré en rire sur les réseaux sociaux.

Hahaha ????

Une photo publiée par Pape Ndiaye Souare (@p.souare_40) le

Aymen Abdennour (AS Monaco) : Le Tunisien a été expulsé dans le derby azuréen pour une faute aussi brutale qu’inutile en taclant Romain Genevois pied en avant à hauteur du genou. Heureusement pour lui, même réduite à dix, l’ASM l’a emporté chez le voisin niçois (0-1).

Moustapha Bayal Sall (Saint-Etienne) : Intraitable dans les duels comme à son habitude, le Sénégalais a toutefois raté son grand retour en manquant d’agressivité sur les deux buts inscrit par Michy Batshuayi pour l’OM (2-2).

 Ils ont marqué :

Mohamed Salah : Entré en jeu, l’Egyptien signe son deuxième but en deux matches avec la Fiorentina (1-1 contre le Torino).

Nabil Ghilas : En transformant un penalty obtenu par le Cap-verdien Heldon, l’Algérien inscrit son septième but de la saison. Mais Cordoue n’a pas résisté à Valence (1-2).

Max-Alain Gradel : L’Ivoirien a ouvert le score sur penalty contre l’OM.

Aatif Chahechouhe : Le Marocain a inscrit son 8e but de la saison et permis à Sivasspor d’égaliser contre Galatasaray. Mais les siens ont finalement baissé pavillon (2-3)

Junior Kabananga : Le Congolais a contribué au match nul arraché par le Cercle Bruges contre Zulte Waregem (2-2) en sonnant la révolte. Son 8e but de la saison.

Zakaria Labyad : Deuxième but en deux matches pour le Marocain qui a ouvert le score pour le Vitesse Arnhem sur la pelouse du FC Twente (1-2).

Antonhy Ujah : Septième but de la saison pour le Nigérian du FC Cologne qui a répondu rapidement à l’ouverture du score de Hanovre (1-1).

Alharbi El Jadeyaoui : Le Marocain réduit le score sur penalty mais n’empêche pas Lens de s’enfoncer un peu plus en chutant 4-1 à Caen.

Léonard Kweuke : En inscrivant son quatrième but de la saison, le Camerounais permet à Rizespor de ramener un point de son déplacement à Bursaspor (1-1).

Amine Chermiti : Sixième but de la saison pour le Tunisien du FC Zurich qui remporte le derby contre les Grasshopper (0-2).

Le week-end des Africains d’Europe – 26
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !