Le week-end des Africains d’Europe – 38

Après un nouveau week-end de football, retrouvez le top et le flop des joueurs africains qui se sont illustrés en Liga, Ligue 1, et Serie A pour le dernier week-end de championnat.



 En hausse :

Modou Sougou (Evian) : Le milieux de terrain sénégalais, prêté par l'OM, a été décisif dans la victoire capitale de son équipe à Sochaux samedi. Souvent critiqué pour son manque d'impact offensif, il a été passeur décisif à deux reprises (8e et 72e) sur le doublé de Daniel Wass. Une performance qui a grandement contribué à assurer le maintien dans l'élite de son club, pour le plus grand bonheur de Pascal Dupraz.

Bakary Koné (Olympique Lyonnais) : Le Burkinabé a marqué l'un des buts les plus importants de sa carrière ce samedi. Opposé à Nice, et devant s'imposer à l'Allianz Riviera pour décrocher une 5e place synonyme de qualification en Europa League, l'ancien joueur de Guingamp a montré la voie. Dès la 6e minute, il reprend victorieusement de la tête un coup-franc de Grenier, avant de se montrer intraitable en défense tout au long du match, permettant ainsi à son club de ramener 3 points très précieux.

Victor Obinna (Chievo Vérone) : Retenu dans la pré-sélection de Stephen Keshi pour le Mondial, l'attaquant nigérian a inscrit un doublé permettant d'assurer le maintien de son équipe en Série A. Mené 1-0 par l'Inter Milan, il a répondu par deux fois (73e et 90e), offrant 3 points très importants à son équipe. Une performance qui permet aussi de marquer des points à quelques jours de l'annonce définitive de la liste nigériane.

Salomon Kalou (Lille) : Pour ce qui était peut-être son dernier match avec le LOSC, l'attaquant ivoirien a livré une performance de haut niveau. Un doublé (32e et 65e), et une victoire assurant une 3e place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Avec 16 buts au compteur, il a inscrit près du tiers des buts de son équipe, preuve supplémentaire de la saison réussie qu'il termine. Un signal fort envoyé à Sabri Lamouchi.

Ikechukwu Uche (Villarreal) : Non-retenu par Keshi dans la pré-sélection, l'attaquant nigérian ne semble pas très affecté sur le terrain. En effet, il continue de marquer avec son club de Villarreal. Déjà buteur le week-end dernier, l'ancien joueur de Getafe ou de Saragosse a inscrit son 14e but de la saison (69e), contribuant ainsi à la belle 6e place de son club, qualifié pour l'Europa League la saison prochaine.

 En baisse

Kossi Agassa (Reims) : Soirée difficile pour le gardien togolais. Déjà maintenu, il est passé complètement au travers lors de son match face à Rennes. Peu aidé par sa défense, il a raté sa sortie sur le troisième but, offrant ainsi la possibilité à Paul-Georges Ntep d'inscrire un but qui a fait couler beaucoup d'encre.

Cédric Kanté – Stoppila Sunzu (Sochaux) : Alignés en défense centrale, le Zambien et le Malien ont été complètement dépassés par l'attaque d'Evian. Paralysés par l'enjeu de ce match, ils n'ont pas su canaliser les assauts offensifs de leurs adversaires, et ne se sont pas montrés aussi solide que lorsque des matchs précédents. Une absence qui coûte cher à Sochaux, relégué en Ligue 2.

Siaka Tiéné (Montpellier) : Pour son retour au Parc des Princes avec Montpellier, l'Ivoirien a eu fort à faire. Malmené sur son côté gauche, il n'a pu empêcher les attaquants parisiens d'inscrire 4 buts. Sur le troisième but, il est même directement impliqué, en laissant partir Lucas dans son dos. Une fin de saison à oublier, lui qui ne figure pas dans les 30 Ivoiriens retenus par Sabri Lamouchi.

Ishak Belfodil (Livourne) : Une saison compliquée qui s'achève par un match compliqué. Titulaire avec son équipe de Livourne sur le terrain de Parme, il n'a pu empêcher la défaite des siens 2-0. Inoffensif, il a été remplacé à la 62e. Ignoré par Vahid Halilhodzic pour la Coupe du monde, il devra se remettre en question s'il veut rebondir à l'Inter Milan, club auquel il appartient.

Avatar photo
Martial Debeaux