Week-end riche en buts pour les Africains d’Europe. Avec le triplé de Choupo-Moting, les entrées en jeu décisives de Papiss Cissé, Cheick Diabaté ou encore Gervinho et les retours gagnants d’André Ayew, Diafra Sakho et Jamel Saihi, de belles prestations sont au programme.


Cheick Diabaté (Bordeaux) : Cette saison, Bordeaux n’a jamais gagné lorsque le Malien ne joue pas. Après sa prestation de samedi, on comprend mieux pourquoi. Rentré à l’heure de jeu alors que Lorient menait 2-1 au stade Chaban Delmas malgré un but de Wahbi Khazri, le géant d’1m94 a renversé la vapeur en deux minutes (64e, 66e), permettant aux Girondins de s’imposer 3-2 et de rester au contact du podium.

Papiss Cissé (Newcastle) : L’homme qui a fait tomber Chelsea pour la première fois cette saison, c’est lui ! Entré en jeu à la 53e, il a signé un doublé décisif (57e, 78e) et plein d’opportunisme. Egalement sorti du banc côté Blues, Didier Drogba a réduit le score de la tête (son 2e but de la semaine). En vain. José Mourinho et sa bande concèdent une première défaite cette saison.

Nabil Ghilas (Cordoue) : Il a fallu attendre 14 journées mais Cordoue tient enfin son premier succès de la saison. Et quelle victoire, acquise dans San Mamès, la cathédrale de l’Athletic Bilbao (0-1) ! Au terme d’un rush depuis le milieu de terrain, l’Algérien a crucifié le portier adverse. Cordoue revient à hauteur du premier non-relégable.

Eric-Maxim Choupo Moting (Schalke 04) : Auteur d’un doublé il y a quinze jours et de deux passes décisives la semaine dernière, le Camerounais poursuit sur sa lancée, en signant un triplé (1ère, 21e, 61e) sur la pelouse de Stuttgart (4-0). Dans l’un des plus grands clubs allemands, l’ancien de Mayence, 8 buts cette saison, est en train de prendre une nouvelle dimension.

Yaya Touré (Manchester City) : L’Ivoirien est décidément décisif ces derniers temps. Samedi, contre l’Everton de Samuel Eto’o, il a transformé le penalty de la victoire (1-0) qu’il a contribué à obtenir en lançant Milner. Capitaine des Citizens en l’absence de Kompany, il sera précieux pendant la convalescence d’Agüero, out pour un mois.

Lalaina Nomenjanahary (RC Lens) : Menés au score après le but du Sénégalais Gana Gueye, les Sang et Or ont sauvé l’honneur dans le derby du Nord contre Lille (1-1) en égalisant sur une tête du Franco-Ivoirien Adamo Coulibaly consécutive à un centre du Malgache. Véritable feu follet, il a fait vivre un cauchemar à l’arrière-garde nordiste par ses percées et ses centres. Aurait pu ouvrir le score à la 17e mais a trouvé le petit filet.

Diafra Sakho (West Ham) : Retour gagnant. Forfait lors des 3 derniers matches des Hammers, le Sénégalais est entré en jeu contre Swansea (3-1). Le temps de faire expulser Lukasz Fabia?ski, le gardien adverse, et d’inscrire son premier but depuis le 25 octobre. En face, Wilfried Bony avait ouvert le score, sa 7e réalisation de la saison.

André Ayew (OM) : Pour son premier match avec l’OM depuis plus d’un mois, le Ghanéen a sauvé les meubles. A l’affût pour reprendre une frappe d’Alaixys Romao repoussée par le poteau, il a permis aux Phocéens de se débarrasser de Messins accrocheurs (3-1). Plutôt discret offensivement malgré son but, il a abattu un gros travail défensif au pressing.

Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) : Le BVB va un peu mieux et sort de la zone rouge en battant Hoffenheim (1-0). Il peut remercier le Gabonais, auteur d’un centre au cordeau pour Gündogan qui a marqué le seul but du match. « PEA » aurait dû se voir attribuer un but inscrit sur une tête plongeante, mais celui-ci a été refusé pour un hors-jeu inexistant. Pas de quoi gâcher la joie de l’entraîneur Jürgen Klopp, d’humeur taquine après ce succès.

Isaac Success (Grenade) : A 18 ans, le Nigérian inscrit son premier but avec les professionnels. Entré en jeu à la 69e, il égalise à le 89e et permet aux Andalous de sauver les meubles à domicile contre Valence (1-1).

Gervinho (AS Roma) : L’Ivoirien marque peu cette saison en Serie A (2 buts) mais n’allez pas croire qu’il manque de tranchant. Entré à l’heure de jeu, il a permis à la Louve de revenir au score contre Sassuolo (2-2) en provoquant un penalty sur une main adverse dans la surface puis en initiant le but de l’égalisation.

Jamel Saihi (Montpellier) : Rolland Courbis avait promis des changements avant le match à Rennes. Parmi eux, le retour de Jamel Saihi dans l’entrejeu. Bilan très réussi au final avec une victoire 4-0 et un match plein du Tunisien, présent à la récupération comme d’habitude mais aussi, et ça c’est nouveau, comme plaque tournante du jeu héraultais.

Chancel Mbemba (Anderlecht) : Match mitigé pour le Congolais. Auteur d’un dégagement manqué, il a d’abord marqué contre son camp et permis à Mouscron de s’envoler, avant de réduire le score d’une reprise rageuse sur un corner. Mais Anderlecht s’incline 4-2 et laisse le FC Bruges s’envoler en tête.