Le mystère a pris fin ce week-end. Les seize équipes qui disputeront les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2002 sont désormais connues. On y retrouve, sans surprise, les ténors du football continental tels que le Nigeria et le Cameroun, tenant du titre.


Le Nigeria s’était assuré depuis longtemps la première place dans le groupe 1. Avec un total de 14 points sur 18 possibles, les  » Super Eagles  » ont été implacables. Ils n’ont malheureusement pas suivi le même parcours dans les qualifications pour la Coupe du monde 2002. La Zambie, qui est allée s’imposer ce week-end, 1 à 0, à Madagascar finit quant à elle deuxième du groupe avec un total de 8 points et ira défendre ses couleurs l’année prochaine au Mali.

Dans le groupe 2, le Liberia de Georges Weah confirme son incroyable santé du moment. Rappelons que les Libériens sont premiers de leur groupe qualificatif pour la Coupe du monde 2002. Ils terminent premiers de leur poule avec 13 points au compteur, talonnés de très près par les  » Bafana-bafanas  » sud-africains (12 points). La lutte fut très serrée. Avec leur victoire du week-end, 2 à 0, en terre mauricienne et le match nul, 0 à 0, concédé, chez eux, par les  » Bafana-bafanas « , le Liberia coiffe l’Afrique du Sud sur le fil.

Luttes acharnées

Le Maroc, en tête, et la Tunisie, sont les deux rescapés du groupe 3, l’un des plus serrés. Le Maroc termine avec 11 points, la Tunisie avec 8 points, ex-aequo avec le Gabon, éliminé à cause d’une différence de buts défavorable. Dans le groupe 4, l’Algérie et le Burkina Faso terminent à égalité avec un total de 11 points chacun. Les Burkinabè ayant battu l’Algérie 1 à 0 chez eux.

Le Sénégal, même s’il se qualifie pour les phases finales, ne connaît pas le même bonheur dans cette compétition que pour les qualifications de la Coupe du monde 2002. Il termine deuxième de ce groupe 5, avec seulement 5 points, derrière les étonnants Togolais. Le Ghana, premier de son groupe 6 doit regretter ses ratés dans les qualifications pour le Japon 2002. La République démocratique du Congo s’est adjugée quant à elle, la deuxième place qualificative en s’imposant face au Zimbabwe, sur un score de 2 buts à 1.

Enfin, dans le dernier groupe, le groupe 7, la Côte d’Ivoire a laissé s’échapper la première place au profit de l’Egypte, son adversaire du jour. En réussissant à tenir en échec les  » Eléphants  » sur leurs propres terres, 2 à 2, les  » Pharaons  » ont conquis la première place pour les phases finales.

Les deux autres qualifiés pour les phases finales sont bien sûr le pays organisateur, le Mali, et le tenant du titre, les Lions Indomptables du Cameroun,. On retrouvera dans cette compétition, qui se déroulera du 19 janvier au 10 février 2002, les habitués de ces joutes continentales. Les favoris restent les Lions Indomptables, même s’ils ont déçu lors de la Coupe des Confédérations en tant que représentants du football africain. Mais les Lions restent des lions, indomptables et imprévisibles. Les Nigérians, finalistes de l’édition 2000 chez eux, partent favoris. Viennent ensuite les outsiders sérieux tels que le Maroc, l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire.