C’est l’attraction de cette première journée de Ligue 1. Recruté pour 12 millions d’euros par Lille cet été, Victor Osimhen (20 ans) a frappé fort pour ses débuts en inscrivant un doublé qui a offert la victoire à sa nouvelle équipe face au FC Nantes (2-1) dimanche. Deux buts qui permettent à l’attaquant nigérian d’occuper symboliquement la place de meilleur buteur du championnat à l’issue de la 1ère journée.

Et pourtant, le transfuge de Charleroi sort d’un été éprouvant. Après la CAN 2019, achevée à la 3e place mi-juillet, le Super Eagle n’a pris qu’une semaine de vacances, passée au chevet de son père, malade, avant de rejoindre le Nord de la France. Et il n’avait que 5 entraînements dans les jambes avant ce match !

«C’était très important pour moi de me présenter avec l’équipe en début de championnat. Cela devait me permettre de mieux m’intégrer avec les autres joueurs. J’ai pu passer quelques moments de qualité avec ma famille après la CAN. Mon père était très malade. J’ai discuté avec mon frère aîné. Il m’a conseillé de revenir faire mon boulot. Je suis parti rapidement pour Lille», a raconté le buteur dans des propos rapportés par L’Equipe. «Je pense à mon père tout le temps. C’est le seul trésor que j’ai laissé depuis que j’ai perdu ma maman. J’espère que ce moment merveilleux va le rendre un peu plus fort.» Et fier aussi, assurément.

Sur le même sujet : ce qu’il faut savoir sur Osimhen