Ecarté du groupe de Lorient qui a décroché sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France à Sarre-Union en raison de son attitude lors de son remplacement face à Montpellier, Abdul Majeed Waris n’a pas échappé à une autre sanction. L’international ghanéen s’est vu infliger une amende de la part du club breton, qui indique que cet épisode est désormais clos et que le joueur, auteur de quatre buts depuis le début de la saison peut à nouveau figurer dans le groupe.