La nouvelle a fait l’effet d’une bombe vendredi : le défenseur central de l’Olympique Lyonnais, Jérémy Morel, 34 ans et 361 matchs de Ligue 1 au compteur, a annoncé qu’il va disputer la CAN 2019 avec Madagascar, le pays de son père. C’est le Gone lui-même qui se trouve à l’origine de cette initiative.


Personne n’aurait pu prédire ce scénario il y a quelques jours encore, mais pourtant, sauf coup dur, Jérémy Morel va bel et bien disputer la CAN 2019 l’été prochain ! Le défenseur central de l’Olympique Lyonnais, 34 ans, n’en avait pas forcément parlé jusqu’à présent mais son père est né à Madagascar et, à ce titre, Morel, bon joueur de Ligue 1 mais pas au point d’être appelé en Bleu, est éligible avec les Barea. Intéressé par la perspective de participer à une compétition comme la CAN, que Madagascar va disputer pour la première fois de son histoire, l’ancien joueur de Lorient et Marseille a lui-même fait les démarches en contactant le sélectionneur malgache Nicolas Dupuis.

« Très clairement, c’est lui qui m’a appelé. Très clairement, ce n’est pas moi qui suis allé le chercher. Je n’avais pas du tout l’idée que Jérémy pouvait être malgache« , a admis le technicien français dans l’émission Midi Ma’nifik. « J’ai reçu le coup de fil avant le match retour contre la Guinée équatoriale (1-0, le 16 octobre). Il s’est proposé très simplement en me disant : ‘Coach, vous êtes bientôt qualifiés, je ne veux pas prendre la place de qui que ce soit, mais sachez que je suis d’origine malgache. Je serais très fier de porter le maillot de Madagascar.’ Ça tombait bien puisque je cherchais justement un défenseur polyvalent de métier, pouvant compléter le groupe. »

Une défense avec 100% de binationaux ?

Forcément, ce soudain intérêt pour Madagascar a suscité moqueries et critiques sur les réseaux sociaux. Qualifié « d’opportuniste », le Gone a répondu à ses détracteurs dès vendredi, jour de l’annonce de sa décision. « Je confirme que je participerai avec fierté à la CAN 2019 sous les couleurs de Madagascar. Ça fera sourire ou grincer des dents mais qu’importe, on ne renie pas ses origines familiales quand elles vous appellent et je place mon affection là où je le veux« , a lancé le Lyonnais sur Twitter.

Morel devrait fêter sa première cape le mois prochain contre le Soudan. Cela mettra un peu de piment dans une saison jusque-là assez compliquée en club puisque l’arrivée de Jason Denayer a relégué l’ancien Merlu sur le banc à l’OL. Avec aussi Romain Métanire (Reims) à droite, Thomas Fontaine (Reims) dans l’axe et Jérôme Mombris (Grenoble) à gauche, Madagascar pourrait donc se présenter à la CAN avec une défense composée à 100% de binationaux qui entretiennent des liens plus ou moins lointains avec la « Grande Île » et qui ont tous opté pour les Barea à l’occasion de cette campagne qualificative. Bonne ou mauvaise nouvelle pour le sport ? Chacun se fera son avis…