Maroc : Amine Adli se prononce sur le maintien de Regragui​​

En marge de la victoire du Bayer Leverkusen face au Bayern Munich (3-0) samedi, l'ailier Amine Adli a pris le temps de revenir sur les événements entourant la contre-performance de la sélection du Maroc à la CAN 2023.

Amine Adli a exprimé sa satisfaction quant au maintien du sélectionneur des Lions de l'Atlas, Walid Regragui, malgré l'élimination prématurée à la CAN. « Je suis très content. Tout l'effectif est derrière le coach. Je pense qu'il n'y avait aucune question à se poser. C’est comme un grand frère, quelqu’un de très important pour nous, un grand coach. On est tous avec lui, on l’apprécie énormément. Les échecs dans le foot, ça arrive. Je sais que le coach avait à cœur de faire quelque chose de grand pour tous les Marocains. Inchallah, avec lui et tout son staff on reviendra plus forts », a positivé le Lion de l'Atlas pour Hespress.

Endeuillé par le décès de sa mère juste avant le tournoi, l'ailier formé à Toulouse a également exprimé sa déception quant au déroulement des événements en Côte d'Ivoire, présentant ses excuses aux supporters. « Je suis désolé ! Il n'y a pas de mots, je pense qu'on a pu voir à quel point j'étais déçu (il était en pleurs après l'élimination, ndlr). Tout le peuple marocain était déçu. J’avais à cœur de faire une belle CAN, remporter un titre avec mon pays. Inchallah, on aura d’autres chances. J'espère que les Marocains continueront à nous supporter comme ils l'ont fait après la défaite. Je les remercie. Ils ont été d’un incroyable soutien », a-t-il ajouté.

La Bundesliga pour se consoler ?

Pour rappel, le Maroc a été éliminé en 8e de finale de la CAN par une solide équipe d'Afrique du Sud (2-0) qui a terminé à la 3e place de la compétition, Achraf Hakimi expédiant notamment une balle d'égalisation sur la barre dans les dernières minutes sur penalty. En club, Amine Adli connaît une excellente saison, son équipe se trouvant en tête de la Bundesliga avec 5 points d'avance sur le Bayern Munich. Le joueur reste toutefois prudent pour la suite du championnat. « On est l’un des favoris mais pas le grand favori ! Même à cinq points, avec le Bayern Munich, on peut s’attendre à tout. Il faut continuer à travailler et j’espère que tout se passera bien pour nous. On verra bien d'ici la fin de la saison », a-t-il conclu.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.