Plus appelé avec l’Espagne depuis son unique cape en 2014, Munir El Haddadi (24 ans) a depuis plusieurs années entamé des procédures afin de changer de nationalité sportive pour défendre les couleurs du pays de ses parents, le Maroc. Comme l’ailier du FC Séville a disputé un match officiel avec la Roja, la FIFA a refusé sa demande, mais une réforme du règlement est en cours de discussions et pourrait permettre à l’Andalou de réaliser son rêve à l’avenir. En attendant d’en savoir plus à ce sujet, le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, refuse de consacrer trop de temps à ce dossier.

«Je sais qu’il veut représenter le Maroc, comme nous l’avons vu lors de sa célébration après la finale de Ligue Europa (il a arboré le drapeau berbère et celui du Maroc, ndlr). Mais son cas est difficile et n’a pas encore été résolu par la FIFA, donc je ne passerai pas trop de temps dessus pour le moment», a prévenu le technicien, cité par le compte Twitter Maghrib Foot.

Le congrès de la FIFA doit se pencher sur ce point le 18 septembre prochain.