Maroc : la Guinée Bissau va jouer mais demande des comptes

Malgré la grave intoxication alimentaire qui a touché ses 25 joueurs et obligé le groupe à passer la nuit dernière dans un hôpital de Rabat, la Guinée Bissau a annoncé qu’elle va finalement prendre part au match face au Maroc ce mercredi (coup d’envoi à 19h en temps universel, soit 21h en France) dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires du Mondial 2022. Les Djurtus avaient réclamé le report de la rencontre. En vain.

«Le commissaire du match, après avoir rencontré la délégation guinéenne, a décidé qu'il fallait jouer malgré toutes les preuves existantes sur l'intoxication alimentaire qui a secoué les joueurs et le staff technique», a écrit la Fédération bissau-guinéenne (FFGB) dans un communiqué. L’instance, qui soupçonne à demi-mots une tentative d’empoisonnement, ne compte toutefois pas en rester là.

«La FFGB a fait parvenir, à travers une lettre, son mécontentement au sujet de ce match, avec le rapport médical. Nous comptons apporter plus de détails à ce sujet. Nous sommes désolés pour cette situation mais nous resterons forts ! Au nom du fair-play et l’éthique sportive, il faut déterminer la vérité et rendre responsable le coupable de tout cela», a conclu la Fédération.

Maroc : la Guinée Bissau va jouer mais demande des comptes
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !