Maroc : le Rennais Ibrahim Salah confirme son choix de sélection

Dans les dernières heures du mercato d’hiver, Rennes a annoncé l’arrivée surprise d’Ibrahim Salah en provenance de La Gantoise, en Belgique.

Relativement méconnu, l’ailier de 21 ans s’est fait un nom jeudi dernier en inscrivant le but du 2-0 qui qualifiait virtuellement son équipe face au Shakhtar Donetsk lors des 16es de finale retour de la Ligue Europa. Même si le SRFC a finalement été éliminé aux tirs au but, l’entrée du jeune talent a marqué les esprits et celui-ci a enchaîné dimanche avec sa première titularisation, à l’occasion du derby breton contre Nantes (1-0) en Ligue 1. Percutante sur l’aile gauche malgré des oublis sur le plan défensif, la recrue a encore marqué des points.

«Je suis content de ce qu’il a fait durant son heure de jeu sur le terrain. Il a beaucoup écouté, beaucoup travaillé pour l’équipe», a ainsi apprécié son coach Bruno Genesio. Forcément, avec ces performances prometteuses, le choix de sélection de Salah est revenu sur la table ces derniers jours. Né en Belgique de parents d’origine marocaine, le Rennais a représenté les Lions de l’Atlas en U23 et il ne compte pas changer d’avis !

«Il y a eu des rumeurs, mais rien de concret. Je dois beaucoup à la Belgique car j'ai été formé dans ce pays et je suis né là-bas, mais mon choix est déjà fait et c'est le Maroc», a ainsi confirmé Salah pour DM Sport. «J'ai suivi mon cœur, je veux jouer pour le Maroc pour rendre mes parents fiers qui sont nés là-bas. Je veux aussi rendre heureuse ma famille au Maroc, le peuple marocain et cela serait avec fierté que je porterais ce maillot. (…) J'espère avoir l'honneur d'être sélectionné.» La concurrence s’annonce rude mais nul doute que le sélectionneur Walid Regragui doit garder un œil sur ses performances !

Maroc : le Rennais Ibrahim Salah confirme son choix de sélection
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.