Maroc : quelle surprise dans la liste de Regragui ?

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, dévoilera sa liste définitive pour la CAN 2023 ce jeudi 28 novembre à 11h (heure locale). Comme pour la Coupe du monde il y a un an, le patron des Lions de l’Atlas pourrait réserver quelques surprises…

Pour sa première CAN sur le banc des Rouges et Verts, le coach Walid devrait partir sur ses certitudes et donc ne pas modifier l’ossature de l’équipe. On devrait ainsi retrouver les incontournables depuis la formidable épopée au Mondial 2022 : le capitaine Romain Saïss, Yassine Bounou, Nayef Aguerd, Achraf Hakimi, Sofyan Amrabat, Azzedine Ounahi, Hakim Ziyech, Youssef En-Nesyri, Bilal El Khannouss ou encore Ez Abde.

La der pour Nordin Amrabat ?

Reste à savoir qui les épaulera. Et c’est là que les observateurs pourraient avoir droit à la surprise du chef. Celle-ci pourrait être l’ailier Nordin Amrabat, le frère ainé de Sofyan, qui a été présélectionné et pourrait apporter toute son expérience. Il fêterait ainsi sa première convocation sous l’ère Regragui, sachant que sa dernière apparition dans le groupe marocain remonte à l’époque Vahid Halilhodzic, plus précisément en novembre 2019. À 36 ans, il connaitrait probablement sa quatrième et dernière CAN après 2012, 2013 et 2019, alors qu’il n’est qu’un simple remplaçant à l’AEK Athènes (8 apparitions en championnat grec pour 1 seule titularisation).

Deux U23 dans une forme olympique

Le jeune Chadi Riad (20 ans) conserve également ses chances de retour. Convoqué uniquement en mars sans jouer contre le Brésil (2-1) ni face au Pérou (0-0), le défenseur central des U23 (5 capes) part même avec de plus fortes probabilités que N. Amrabat, puisqu’il est indiscutable avec le Betis (10 titularisations de suite en Liga). Il est même en pleine bourre avec la formation andalouse qui reste sur une série d’invincibilité de 15 matchs au niveau domestique.

Enfin Neil El Aynaoui (RC Lens), le fils de la légende marocaine de tennis Younes, pourrait fêter sa première convocation en A après une apparition furtive chez les Olympiques début septembre face au Brésil (1-0). Tout comme Riad, le milieu relayeur de 22 ans est en bonne forme en club. En témoignent ses six titularisations consécutives en Ligue 1. Verdict dans quelques heures.

Maroc : quelle surprise dans la liste de Regragui ?
Prudence Ahanogbe