Maroc : la CAN de Saiss menacée ?

Romain Saïss, le capitaine des Lions de l'Atlas du Maroc qui évolue désormais à Al-Shabab en Arabie saoudite, s’est blessé ce vendredi 22 décembre, alors qu’il s'apprêtait à disputer le match contre Al-Okhdoud, en Saudi Pro League.

L'expérimenté défenseur central, qui était tout proche de s'engager avec l'Olympique de Marseille cet été, n'a donc pas pu disputer ce match de championnat face au 12ème (sur 18 équipes) du championnat d'Arabie saoudite. L'homme aux 78 capes (2 buts) avec la sélection marocaine s’est en effet blessé à quelques minutes du coup d’envoi et a dû être remplacé sur le fil. Jusqu'à présent, il comptait 11 apparitions (3 buts) cette saison dans le championnat saoudien, qu'il avait finalement rejoint cet été en prêt d'Al-Sadd SC (Qatar), dont il n'aura même pas eu le temps de porter le maillot en compétition officielle.

Une préoccupation légitime

Si ni la nature ni la durée de convalescence de la blessure n’ont été communiquée, celle-ci survient à seulement quelques semaines du début de la Coupe d'Afrique des nations et n'a forcément rien de rassurante. Les supporters attendent donc des nouvelles avec impatience. Pour rappel, les Lions de l'Atlas débuteront face à la Tanzanie le 17 janvier prochain avant de défier la RD Congo quatre jours plus tard puis la Zambie le 24 janvier.

Une échéance particulière

A 33 ans, Romain Saïss sait qu'il s'agit peut-être de la dernière CAN qu'il peut disputer. Le Mondialiste 2022 s'était d'ailleurs exprimé au mois de septembre au sujet de cette compétition que le peuple marocain attend avec impatience. « C’est une échéance qui est très importante. On se sait attendus par les autres équipes, notamment après notre Coupe du monde 2022. On ne va pas se mettre de pression particulière. On doit être conscients de notre responsabilité. Comme la CdM, on a envie de faire un parcours qui soit digne de ce nom et exceptionnel, tout en restant humbles. Parce qu’on est aussi conscients que cela a toujours été compliqué en AfriquePreuve en est qu’à ce jour, le Maroc n’a qu’une seule CAN (1976, ndlr), et qui date de près de 50 ans. Dire qu’aujourd’hui, on est favoris parce qu’on a fait une CdM exceptionnelle, cela serait donc un peu présomptueux. »

En espérant rapidement recevoir des nouvelles positives à son sujet…

Maroc : la CAN de Saiss menacée ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.