Mauritanie : Khadim Diaw cartonne la CAF et la RDC !

Après la Fédération mauritanienne de football (FFRIM), c’est au tour de l’international Khadim Diaw (25 ans, 2 capes) de réagir à la sanction du Jury Disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF).

Quelques heures après le communiqué de la FFRIM contestant les sanctions du jury disciplinaire, parmi lesquelles deux défaites sur tapis vert contre la RDC, l’arrière gauche Khadim Diaw a allumé l’instance panafricaine. Mis en cause par la Fédération congolaise de football association (Fecofa) pour inéligibilité, suite à sa participation aux matchs des 3e et 4e journées des éliminatoires pour la CAN 2023 (3-1, 1-1), le défenseur né au Sénégal et qui a précédemment disputé des matchs éliminatoires au CHAN 2020 avec les Lions A’ avait été relaxé par la FIFA. Cela n’a pourtant pas empêché la CAF de sévir contre la Mauritanie, coupable aux yeux du jury d’avoir violé les règlements de l’instance, notamment en ce qui concerne le changement d’association pour le joueur.

Diaw donne rendez-vous sur les « pelouses et non en dehors avec de faux procès »

Dans un post sur sa page Facebook, le pensionnaire d’Horoya (Guinée) a réaffirmé son appartenance à la Mauritanie et en a profité pour dézinguer la CAF. « S'il y a une décision que je ne regretterais jamais, dans ma carrière comme dans ma vie c'est d'avoir choisi de porter le maillot de la Mauritanie, cette si belle nation à laquelle je me suis toujours identifié. Ma fierté a été grande d'avoir joué pour la Mauritanie, et elle le restera. Un choix du cœur qui me poussera à aller de l'avant avec mes coéquipiers de la sélection pour des victoires futures », a-t-il clamé.

Puis de poursuivre : « Je n'ai jamais eu besoin de tricher pour porter ce maillot et, parce que tout a été fait dans les règles de l'art, je dis toute ma solidarité à MON pays, la Mauritanie, dans cette affaire. Parce que la FIFA avait déjà tranché sur mon éligibilité en acceptant le changement de fédération, je suis convaincu que le droit sera dit en notre faveur. Merci au coach Amir [Abdou], à la Fédération mauritanienne (de football) FFRIM et à tous les supporters. Votre travail fera qu'on va se qualifier pour la prochaine CAN insha'Allah, et cela sur les pelouses et non en dehors avec de faux procès. » À noter que la Mauritanie a assuré faire tout son possible pour lever la sanction disciplinaire de la CAF.

Mauritanie : Khadim Diaw cartonne la CAF et la RDC !
Prudence Ahanogbe