Très coté depuis le sacre de l’Algérie à la CAN 2019, dont il est considéré comme le grand artisan, Djamel Belmadi entraînera-t-il un jour dans son pays natal, la France ? Visiblement, certaines écuries de Ligue 1 y ont déjà pensé mais l’affaire a capoté. C’est du moins ce qu’a révélé le consultant de RMC, Jonatan MacHardy, vendredi dans l’émission After Foot.

«Djamel Belmadi a eu des offres de clubs du top 5 français. Ça ne s’est pas fait pour des négociations», a révélé le consultant à l’occasion d’un débat avec Nourredine Bouachera, membre du comité directeur de l’UNECATEF, le syndicat des entraîneurs français, concernant le manque de représentativité en France des entraîneurs issus de la diversité. Avant d’éventuellement envisager un nouveau challenge, Belmadi entend pour l’instant se concentrer sur la CAN 2021 et surtout sur les éliminatoires du Mondial 2022.