Courtisé par deux mastodontes espagnols, Aïssa Mandi ne devrait finalement pas quitter le Bétis Séville de sitôt. Le défenseur international algérien de 28 ans, dont le contrat prend fin en juin 2021, serait tout proche de prolonger jusqu’en 2024.

Annoncé dans le viseur du FC Barcelone et de l’Atletico Madrid ces dernières semaines, Aïssa Mandi est finalement en passe de rempiler avec le Bétis Séville ! D’après le quotidien sportif espagnol Mundo Deportivo, les négociations entre le club andalou et l’entourage de l’international algérien ont avancé positivement ces derniers jours en vue d’une prolongation de 3 années supplémentaires, jusqu’en 2024.

Un talent reconnu et courtisé

Rappelons que le Betis avait ouvert les portes de la Liga espagnole au défenseur central suite à son départ du Stade de Reims en juin 2016. Si cette prolongation venait à se concrétiser, le Fennec bénéficierait d’une augmentation salariale et d’une hausse de sa clause libératoire qui passerait de 30 à 60 millions d’euros.

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat espagnol, le natif de Châlons-en-Champagne est très courtisé, mais va visiblement préférer renouveler sa fidélité aux Verdiblancos !