Sur le départ à Al Ahli (Arabie Saoudite) où il évolue depuis un an, l’international algérien Youcef Belaïli se rapproche chaque jour un peu plus d’un retour sur le continent africain. Reste à savoir pour quelle destination. Récemment, le père et agent du joueur, Hafid Belaïli, affirmait qu’Al Ahly (Egypte) représente la piste «la plus sérieuse».

Mais, jeudi, sur les ondes de la radio tunisienne IFM, l’Algérien a tenu un discours différent, en ouvrant la porte à un éventuel retour à l’Espérance Tunis. «Il n’y a aucun contact entre Youssef et l’Espérance. Je sais qu’il y en eu avec la direction de son club, mais je n’ai aucune idée sur la nature des négociations. Al Ahly d’Egypte s’est montré sérieux, mais il semble qu’il y a un désaccord entre les deux parties. L’EST est prioritaire mais c’est le club qui formulera la meilleure offre qui engagera Youssef», a résumé l’agent.

Par rapport à ses concurrents, l’Espérance dispose d’un avantage : Al Ahli doit encore lui régler la dernière tranche du transfert effectué il y a un an. L’EST pourrait donc proposer d’annuler le versement de cette dernière tranche et négocier à la place d’un prix d’achat à la baisse pour rapatrier l’ailier de 28 ans. Affaire à suivre…