Le Gabon et le Maroc sont entrés dans la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018 par un match nul sans saveur (0-0) ce samedi à Franceville. Le contenu reste largement perfectible pour les deux sélections…


Au terme d’un match fermé et décevant, le Gabon et le Maroc se sont neutralisés (0-0) samedi pour le coup d’envoi du groupe C des éliminatoires du Mondial 2018. En piteux état, la pelouse du stade de Franceville, censée accueillir la CAN 2017 à partir du 14 janvier, n’aura pas favorisé le spectacle, en particulier au cours d’une première période très terne et sans véritable occasion franche si ce n’est deux situations intéressantes pour Youssef El Arabi après deux excellents centres d’Achraaf Lazaar. Trop court pour reprendre le premier, l’ancien buteur de Grenade se laissait devancer par Aaron Appindangoye, pas passé loin de tromper son gardien de la tête, sur le second.

Sanction immédiate pour l’avant-centre marocain, sorti dès la mi-temps par son entraîneur Hervé Renard. Entré à sa place, le jeune Youssef En-Nesyri se montrait tout de suite plus remuant, mais son tir échouait dans le petit filet de Didier Ovono. Le gardien gabonais s’employait ensuite pour se saisir d’un coup-franc puissant de Mbark Boussoufa, très précieux à la récupération.

Munir, l’arrêt du match

Alors qu’elle ne semblait pas loin de plier, les Panthères réveillaient pourtant leur public sur une tête piquée d’Aubameyang que Munir repoussait superbement au sol. Même s’il aurait peut-être pu aspirer à mieux, le Maroc, qui a souffert dans les dernières minutes, se contentera de ce point pris à l’extérieur.

Pour le reste, le 3-5-2 une nouvelle fois utilisé par Renard aura globalement pris le dessus sur le 4-4-2 aligné par son homologue Jorge Costa, le danger numéro un gabonais, Aubameyang, restant globalement bien muselé. La Côte d’Ivoire et le Mali s’affrontent à 18h GMT dans l’autre match du groupe.

 Les compositions de départ :

Gabon : Ovono – Poko, Ecuele Manga, Appindangoye, Obiang – Ndong, Tandjigora, Lemina, Kanga – Evouna, Aubameyang (c)

Maroc : Munir – Ait Bennasser, Da Costa (c), Saiss – Amrabat, Tannane, El Ahmadi, Boussoufa, Lazaar – Belhanda – El Arabi