Dans la tourmente depuis samedi et le penalty inexistant accordé à l’Afrique du Sud face au Sénégal (2-1) en match éliminatoire du Mondial 2018, l’arbitre Joseph Lamptey n’en est malheureusement pas à son coup d’essai…


C’est malheureusement l’image qu’on retiendra de cette 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Sur une tête de Rodgers, le ballon a rebondi sur la cuisse de Kalidou Koulibaly et Joseph Lamptey a sifflé samedi une main incompréhensible qui a permis à l’Afrique du Sud d’ouvrir le score face au Sénégal (2-1) sur penalty. Alors que ses assistants ont également sifflé plusieurs hors-jeux non valables contre les Lions de la Teranga, le Ghanéen, qui a dû être exfiltré par les forces de l’ordre au coup de sifflet final, se retrouve forcément en pleine polémique.

Le président de la Fédération sénégalaise, Me Augustin Senghor, a ainsi prévu de saisir la FIFA et la CAF. De son côté, la presse locale s’interroge sur le passé de l’homme en noir, déjà suspendu deux ans par la CAF en 2010 pour avoir validé un but inscrit de la main par l’attaquant Michael Eneramo lors de la demi-finale de Ligue des champions entre l’Espérance Tunis et Al Ahly.

L’officiel était encore aux commandes lors du sulfureux 8e de finale aller de C1 entre le Raja Casablanca et l’ES Sétif (2-2) en avril 2015, sifflant un penalty douteux en fin de match. En septembre, l’homme de 42 ans s’est encore distingué avec un penalty généreux accordé au Cameroun contre la Gambie (2-0) puis un deuxième avant que son assistant ne le déjuge. Voilà qui commence à faire beaucoup… Le point en vidéo.

 Le penalty cadeau pour l’Afrique du Sud


Sénégal : Le penalty surréaliste concédé face à… par afrikfoot

 L’exfiltration du Ghanéen

 Le penalty généreux accordé au Cameroun

 Le but de la main d’Eneramo