Montpellier avait raison d’être optimisme concernant la venue de Stéphane Sessègnon. Même si des rumeurs l’envoyaient finalement du côté de Burnley, le milieu offensif de 32 ans s’est bien engagé pour deux ans en faveur du club héraultais ce lundi. L’international béninois était libre depuis la fin de son contrat avec WBA en juin et va retrouver Frédéric Hantz qui était déjà son entraîneur au Mans.