Nantes : 3 choses à savoir sur la première recrue Lamine Diack

Lamine Diack, 22 ans, vient d'être prêté au FC Nantes contre un chèque de 500 000 euros. S'ils le souhaitent, les Canaris auront même l'occasion de lever son option d'achat (2 millions) à l'issue de la saison. Mais en attendant de faire des plans sur la comète, dressons le portrait de ce milieu défensif qui arrive en provenance d'Ankaragücü, en Turquie.

« Lamine Diack est un jeune footballeur appliqué avec un immense potentiel. Il est travailleur et ambitieux et peut aspirer à jouer dans de très bons clubs. Ses qualités techniques, son dévouement et sa détermination font de lui un talent prometteur dans le monde du football. » détaille Aziz, un supporter d’Ankara cité par le média Tribune Nantaise et qui garde visiblement un très bon souvenir du passage du Lion dans son club. Une seule saison dans les rangs de la formation turc, mais quelle saison ! Lamine Diack a en effet su s'imposer comme l'un des milieux de terrains les plus prometteurs du championnat turc. À Nantes, où il est la première recrue du mercato estival, il conservera du Jaune sur son maillot mais troquera le Bleu de la liquette d'Ankara pour le Vert du club ligérien. Mais il découvrira surtout un championnat d'un calibre encore supérieur à la première division turc qui, loin d'être un championnat de niveau médiocre, n'appartient pas au top 5 européen. La Ligue 1, si. À Diack d'y faire son trou. Voici 3 faits marquants pour mieux le connaître.

Il a atteint la finale de la CAN U20

Lamine Diack a frôlé le Graal avec la sélection sénégalaise des moins de 20 ans. Lors de la CAN junior 2019, il avait réussi à atteindre la finale, hélas perdue face au Mali (1-1, 3 tab à 2). Entré en jeu en cours du match, Diack avait réussi son tir aux but, mais avait dû se contenter, à l'instar de ses coéquipiers, de la médaille d'argent. Plus tôt dans le tournoi, il était également apparu lors de la 3e journée de phase de groupes, contribuant à une victoire éclatante contre le Burkina Faso (5-1). Il n'a pas été rappelé en équipe nationale du Sénégal depuis. Mais en se montrant performant avec Nantes, Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, pourrait bientôt se pencher sur son cas.

Il a joué en… Macédoine du Nord

Parfois, les portes du professionnalisme ne s'ouvrent pas forcément là où on l'attendait. Formé à l'Oslo Football Académie de Dakar, Lamine Diack a démarré sa carrière au… KF Shkupi, un club nord-macédonien basé à Skopje, la capitale du petit pays d'à peine plus de 1,8 million d'habitants. Dans les Balkans, Lamine Diack évoluera deux saisons (2019 à 2021) dans la première division locale. Vice-champion lors du second exercice, il disputera au total 58 rencontres (5 buts), dont 3 en Europa Ligue. Suffisant pour se faire repérer par Tuzlaspor, en D2 Turque. Une nouvelle saison pleine plus tard (35 rencontres, 2 pions), il découvre l'ambiance grisante de la Süper Lig sous la liquette d'Ankaragücü (32 matchs, 3 buts) avant de mettre le cap sur le FCN en cette fin juillet 2023.

On occultera son éphémère passage à Fenerbahçe, où il avait été acheté en août 2021 simplement dans le but d'être vendu – seulement 3 jours plus tard (!) – à Ankara. Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un renfort forcément le bienvenu pour les troupes de Pierre Aristouy, 16ème (sur 20 équipes) du dernier championnat de Ligue 1.

Il a un homonyme célèbre

Lamine Diack aurait sans doute préféré avoir un autre homonyme connu. Le jeune footballeur porte en effet le même nom que l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (1999-2015), qui avait fait polémique avant son décès en décembre 2021. L'ancien dirigeant sénégalais avait notamment été reconnu coupable de corruption passive pour le versement de pots-de-vin par des athlètes russes. Il avait même été mis en examen en 2015 puis condamné en septembre 2020 à Paris.

Nantes : 3 choses à savoir sur la première recrue Lamine Diack
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.