A.Ayew est décidément un joueur polyvalent. Après avoir joué sur l’aile gauche de l’attaque, puis au cœur du milieu de terrain, face à Sochaux, André Ayew s’est, cette fois-ci, essayé à un poste d’ailier droit inédit le concernant. Une option choisie par Didier Deschamps pour permettre au Ghanéen « de rentrer sur son bon pied », mais aussi et surtout pour poser des problèmes à son vis-à-vis. « Pour un arrière exclusivement gaucher, il est souvent plus difficile de défendre en face d’un autre gaucher, qui rentre sur votre mauvais pied, car on va sur le point faible (du joueur) », s’est expliqué le coach marseillais sur le site officiel du club. D’ailleurs, en repiquant vers le centre, André Ayew permettait aussi « de libérer (de l’espace) pour le latéral », à savoir Rod Fanni, dont les montées deviennent d’un seul coup plus incisives.