A l’OM depuis 2006, André Ayew semble se sentir comme un poisson dans l’eau entre la Canebière, le Vélodrome et le Vieux Port. « Marseille, c’est tout pour moi« , résume l’attaquant ghanéen dans les colonnes de France Football. « Je voulais confirmer avec l’OM. Un départ ne fait pas encore partie de mon plan de carrière. Des bruits ont couru, mais je n’ai jamais fait de vagues. Chaque chose en son temps. Je suis bien à Marseille. Je sais la chance que j’ai d’y être. Mais c’est vrai que des clubs étrangers étaient prêts à passer à l’acte. Ça m’a fait plus plaisir que réfléchir, a expliqué le fils d’Abedi Pelé. Je ne pense pas à mon contrat actuellement (son bail court jusqu’en juin 2014, NDLR). Je joue et je veux jouer ! Si le club veut me prolonger pour faire sauter cette clause, on trouvera le bon moment. C’est le club qui a le pouvoir. Si les dirigeants veulent entrer en négociation, c’est à eux d’en décider. […] Le coach me connaît. Il sait où est mon poste de prédilection. Mais, par rapport à sa philosophie, à la physionomie du groupe et à son équilibre, il me voit plus à gauche pour l’instant. Je l’accepte. La seule chose que je hais, c’est d’être sur le banc. J’ai gagné en efficacité. Je me suis adapté au poste de milieu gauche. Je deviens plus complet.«