Victime de cris racistes de la part de supporters de Nice, dimanche lors du match de l’Olympique de Marseille face aux Aiglons (1-0), André Ayew ne verra pas cette affaire prise en charge par la Commission de discipline de la Ligue. Etant donné que le délégué de la rencontre n’a pas consigné ces incidents dans son rapport final, l’instance ne peut être saisie. En revanche, La Provence indique que l’officiel a noté les jets de piles et les crachats du kop niçois sur les photographes de presse. Des sanctions pourraient donc être prises pour ces faits.