Le premier dirigeant du football ougandais, Moses Hassim Magogo, a été suspendu par la FIFA pour avoir revendu des billets.

Il ne pourra plus exercer d’activités liées au football durant deux mois. Moses Hassim Magogo, le président de la Fédération ougandaise de football (FUFA), a été suspendu de ses fonctions pour soixante jours par le comité d’éthique de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Et pour cause, le patron du football ougandais est mêlé à une affaire de revente de billets du Mondial brésilien 2014, ce qui constitue une infraction au code d’éthique de la FIFA. Une enquête a été ouverte et suivait son cours depuis juillet 2018. Outre cette suspension, Magogo est appelé à verser une amende de 9 130 euros à la commission de discipline de l’instance faîtière du football.

Magogo, quatrième membre de la CAF suspendu

Réélu au comité exécutif de la Confédération Africaine de Football il y a trois mois, Magogo en est le quatrième membre suspendu par la FIFA. Il succède ainsi au Ghanéen Kwesi Nyantakyi, au Centrafricain Edouard Ngaissona et au Zambien Kalusha Bwalya.

Les deux mois de suspension de Moses Hassim Magogo ont pris effet le 10 octobre.