Samedi, l’ailier ivoirien de Lille, Nicolas Pépé, a remporté le Prix Marc-Vivien Foé 2019, le trophée qui récompense le meilleur joueur africain de Ligue 1 de la saison écoulée. Le successeur de Karl Toko-Ekambi au palmarès a ensuite exprimé sa fierté sur les ondes de RFI.

«Oui, ça représente quelque chose. Être le meilleur joueur africain en Ligue 1, c’est déjà bien, parce que le championnat de France est très relevé. Mais ça ne dit pas tout, parce qu’il y a encore beaucoup de choses à accomplir. Mais c’est un bon début», a souligné l’ancien Angevin avant d’expliquer plus précisément ce à quoi il fait référence.

«Ce ne sont pas des rêves mais des objectifs personnels. Disons les choses comme elles sont. Au vu de la saison qui s’achève, faire mieux, ce serait se rapprocher du Soulier d’Or (meilleur buteur dans les championnats européens). Ça va forcément passer par du travail pour parvenir à décrocher ce genre de trophée individuel», a prévenu le Lillois qui va quitter le Nord cet été et très certainement signer dans un top club européen.