Impliqué sur l’égalisation de Marquinhos à la 90e minute puis auteur du but de la qualification 149 secondes plus tard, Eric Maxim Choupo-Moting s’est transformé en improbable héros pour le Paris Saint-Germain mercredi contre l’Atalanta Bergame (2-1) en quart de finale de Ligue des champions. La superbe entrée en jeu du Camerounais lui a valu les félicitations de son illustre compatriote, Roger Milla. «Bravo fiston», a lancé avec affection le quart de finaliste du Mondial 1994 sur Twitter. Des mots qui ont dû toucher le Parisien !